Optimiser la gestion de son patrimoine en allégeant la charge fiscale

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

De nombreux moyens s’offrent aux contribuables pour bénéficier des avantages fiscaux. Pour bien gérer votre patrimoine, il faut retenir quelques notions relatives aux principes de la défiscalisation, aux divers supports de défiscalisation et aux dispositifs convenables à chaque type d’impôt.

Il convient de rappeler que la fin ultime de la défiscalisation n’est autre que la réduction du montant de l’impôt sur les revenus annuels.

Maintes solutions sont donc possibles pour diminuer vos impôts sur les revenus fonciers, les bénéfices des sociétés, les revenus du travail ainsi que du patrimoine. Vous vous demandez peut-être comment s’effectue cette opération. D’une manière générale, celle-ci se réalise par deux manières qui sont à relater ultérieurement.

Les deux principes de défiscalisation

Pour comprendre la manière de défiscalisation, il faut savoir les grands principes sur lesquels se basent tous les dispositifs liés à cette opération. En premier lieu, le principe de la réduction d’impôt vise à diminuer le montant des charges à payer à l’administration fiscale. En d’autres termes, quelle que soit la tranche marginale d’imposition correspondant à la situation du contribuable, l’avantage fiscal accordé vient impacter directement le montant de l’impôt dû. Pour cela, un taux de réduction sur le montant investi est appliqué pour déterminer la valeur du rabais. Il est calculé en fonction du dispositif concerné. Certains dispositifs offrant ce type d’avantage permettent d’étaler la réduction sur plusieurs années afin d’amortir l’avantage fiscal.

En ce qui concerne le principe de la déduction d’impôt, elle cherche à réduire le montant de la base imposable en imputant une charge déductible de son revenu imposable. La valeur de la réduction varie donc selon la tranche marginale d’imposition qui correspond au contribuable. Ici, le but est de faire diminuer la base imposable afin d’obtenir une tranche marginale plus basse et de réduire ainsi le coût de l’impôt à acquitter.

Les principaux supports de la défiscalisation

L’attribution des avantages fiscaux résulte de la volonté du gouvernement à inciter les acteurs privés à investir dans les secteurs à fort potentiel économique, notamment ceux très favorables à la création d’emplois. Les supports essentiels permettant d’influer sur l’investissement privé sont surtout l’immobilier et les produits financiers. C’est pourquoi l’État a mis en place des dispositifs de défiscalisation immobilière et des systèmes de défiscalisation financière.

Choisir le dispositif de défiscalisation adapté à la situation du contribuable

Quelle que soit votre profession ou votre situation, salarié, employeur, profession libérale, artisan, commerçant, marié, divorcé, avec ou sans enfant, il existe un dispositif de défiscalisation très convenable à votre cas. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier d’une défiscalisation de l’impôt sur le revenu, vous pouvez vous procurer des systèmes de défiscalisation immobilière comme le dispositif Pinel, le dispositif Pinel Outre-mer, la loi Bouvard, la loi Malraux ou les Monuments historiques. Il y a également des dispositifs de défiscalisation financière tels que la loi Girardin industriel, les SCPI fiscales, les FCPI…

Si vous préférez améliorer le résultat de vos investissements par la défiscalisation de l’impôt sur la fortune, vous avez un large choix, en l’occurrence la défiscalisation immobilière du démembrement de propriété qui permet de réduire la base taxable de l’IFI depuis l’année d’obtention du bien immobilier.

A part cela, il est possible d’utiliser d’autres dispositifs applicables aux revenus fonciers ou encore à l’impôt sur les sociétés afin d’optimiser la gestion de votre patrimoine.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »